Les 2 principes de vie d’une santé de fer

Si vous vous intéressez de près à la carnitine c’est que vous avez envie d’améliorer vos performances, ainsi que votre santé, en prenant ce complément alimentaire.

Si, la prise de carnitine et de compléments alimentaires vous aide à entretenir une santé de fer, elle ne remplace pas une bonne hygiène de vie.

Et une hygiène de vie saine c’est une santé de fer, un esprit sain dans un corps sain.

Voici donc quelques principes, que j’ai tenté de simplifier au maximum pour vivre sainement et améliorer votre santé :

1. Votre état émotionnel est le plus important

Le plus important dans tout, c’est votre état émotionnel. Les sportifs qui sont énervés, tristes, ou qui simplement, traversent une période difficile, seront moins performant.

Si vous vivez sans cesse des émotions négatives, vous perdez en compétences ! Que ça soit physique ou intellectuel. Regardez les dépressifs, en pleine dépression, ils sont complètement à l’ouest.

Quand je parle de mauvais état émotionnel, je parle également de stress. Un stress qui est bon, est celui qui nous booste avant un évènement, pas un stress chronique, car à la longue, ça finit pour nous ronger.

Le stress nous fait sécréter du cortisol, une hormone, qui nous dérègle totalement, et acidifie le corps. Et un corps trop acide est un corps malade. C’est le grand problème de notre siècle.

Le pH du corps, doit être neutre, voire légèrement basique, mais souvent nous sommes acides. Cela cause de nombreux problèmes : eczéma, ostéoporose, rhinites chroniques, bref tout ce qui est chronique et inflammatoire.

Donc, comment on fait pour avoir un état émotionnel plus agréable ?

Et bien d’abord, on travaille sur sa confiance en soi, et son acceptation de soi. Parce qu’une faible estime de soi est génératrice de pensées négatives, de dépréciations et … d’émotions négatives.

Ensuite, on commence la méditation, à raison de 15 minutes par jour. Inutile vous mettre en tailleur avec de l’encens et des bougies, la méditation c’est simplement vivre le moment présent. Concentrez-vous sur votre respiration et inspirez / expirez lentement, tout en laissant couler vos pensées.

Ensuite, pour être dans un bon état émotionnel, il faut évacuer vos émotions. Ne gardez pas tout pour vous, c’est mauvais. Vous êtes énervé ? Criez, tapez dans un punching ball, pleurez (le pleur est physiologique, et fait du bien au corps, ne retenez pas vos larmes), bref, exprimez vos émotions bon sang !

Enfin pour terminer, fréquentez des personnes qui sont dans un état émotionnel positif. Si vous passez votre temps avec des déprimés qui ne font que de se plaindre de la vie, il est fort à parier que vous allez faire la même chose, même si vous êtes de nature plutôt positive. Donc on évite les négatifs, on fréquente les personnes avec qui on passe du bon temps et on se marre ;).

2. Attention à ce qui entre dans votre corps

Ensuite, il convient de faire attention à ce qui entre dans votre corps. J’entends par là 3 piliers : l’air, l’eau, et la nourriture.

L’air est l’élément le plus important.

On peut se passer de boire pendant plusieurs jours, de manger pendant plusieurs semaines, mais d’air c’est pas plus d’une minute (8 pour les meilleurs).

Donc apprenez à respirer, et respirez bien ! Pour bien respirer, il faut respirer avec le ventre, comme le font les enfants et les bébés. C’est la façon normale de respirer, qui va gonfler la totalité de nos poumons et donc mieux nettoyer notre organisme.

Ensuite, évidemment, respirez de l’air pur le plus souvent possible : allez à la campagne, la montagne, et n’allez pas courir en ville en pleine heure de pointe, allez dans une forêt !

Deuxième chose importante : l’eau !

On dit qu’il faut boire 1.5L à 2L par jour, et certains vont même plus loin. Pour boire plus, c’est simple, vous prenez une bouteille de la moitié de ce que vous voulez boire.

Imaginons que vous vouliez boire 2L. Prenez une bouteille d’un litre. Et donnez-vous l’objectif d’en boire une le matin, et une le soir !

Vous devez également choisir votre eau, et si vous prenez des eaux minérales, prenez les pas trop minéralisées (notre organisme n’assimile que peu de minéraux, donc ça a pour effet de surcharger les reins). Ou alors prenez un osmoseur pour traiter votre eau, c’est cher, mais c’est la meilleure eau que vous pouvez avoir. Et si vous n’aimez pas l’eau, pensez au thé vert, une boisson saine et diurétique riche en antioxydants.

Le 3eme point, c’est votre alimentation.

On disait que le corps était trop acide, à cause du stress, mais aussi à cause de notre alimentation !

Ce qu’on mange est vraiment important, et pour gérer au mieux sa diète afin d’être en pleine forme, pensez à un régime comme paléo ou Seignalet :
– on supprime les laitages (qui contiennent des hormones de croissances pour les veaux et de la caséine, une protéine que nous ne savons pas digérer, et qui rend les intestins poreux et plus du tout fonctionnels)
– on supprime les céréales (qui apportent du sucre, très mauvais pour la sécrétion d’insuline, et du gluten pour la plupart) : ce qui veut dire pas de pain, ni de pizza, ni de pâtes !
– on supprime donc les produits industriels, ça va de soi !
– on boit avec modération : un verre de vin de ci, de la
– on boit beaucoup d’eau (et de la bonne hein)
– on augmente sa consommation de fruits et légumes
– et on mange des protéines de bonne qualité (bio / label rouge)

Ce sont les grands principes de ces régimes, enfin de ces façons de vivre (plus que des régimes comme on en parle maintenant), mais renseignez-vous plus en détails.

Ce sont donc 2 piliers importants d’une santé de fer, que vous devez absolument avoir en tête si vous voulez conserver la forme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *